Vidéo des 10 ans

Premier League – Le plus beau championnat du monde

Leicester désormais éliminé en Ligue des Champions, il n’y a plus de club anglais en compétition. Il est vrai que le football anglais n’est pas dans sa meilleure période. L’équipe nationale ne fait pas des merveilles, loin de là. Les clubs ne gagnent plus en Champions League et certains se font même humilier. On aurait tendance à s’en désintéresser pour regarder le Barça, le Bayern ou la Juve. Pourtant je reste convaincu que c’est le plus beau championnat du monde.

Le kick and rush c’est fini

On a souvent critiqué le football anglais en le décrivant comme un football destiné uniquement aux brutes. La rudesse du jeu est tout de même présente, il faut l’avouer. Mais ce n’est pas un mal. Les duels aériens, les protections de balle physiques et les tacles font partie du football. L’arbitre a ainsi la possibilité de ne pas siffler à chaque fois qu’un joueur en caresse un autre. On a aussi souvent critiqué le football d’outre-Manche en montrant que la caractéristique technique des joueurs en Premier League était aussi importante qu’une raquette lors d’une partie de pétanque. On balance devant, on court, on marque. Je peux vous garantir que c’est du passé. Le championnat anglais est devenu un vivier de techniciens. Le jeu est rapide, on y trouve des passes magiques, des finitions acrobatiques. Certes peu d’équipes jouent à la façon Barça, technique de jeu qui consiste à s’obliger de faire 153 passes avant d’avoir le droit de tirer au but. Mais le réduire à un vieux « je balance devant » de 4e ligue est très réducteur. Le jeu proposé est sans doute le plus plaisant à regarder. On s’ennuie très rarement pendant un match de Premier League.

Du suspense, du vrai!

La Premier League est belle aussi pour son suspense, dans tous les sens du terme. Tout d’abord, le championnat en lui-même. Bien maligne est la personne qui arrive à donner le vainqueur de la Premier League en début de saison. Pendant plusieurs années, le « Big Four » composé de Manchester United, Arsenal, Chelsea et Liverpool occupait pratiquement chaque année les quatre premières places. Ces mêmes équipes étaient aussi souvent présentes dans le dernier carré de la Champions League. Mais d’autres équipes sont venues s’ajouter à ce groupe de tête, je pense notamment à Manchester City et Tottenham. Et je ne vais pas vous donner la totalité des équipes du championnat mais plusieurs clubs possèdent des joueurs de grand talent qui peuvent jouer les outsiders. Par exemple le meilleur buteur actuel du championnat, le belge Romelu Lukaku, joue à Everton (actuellement 6e). Et puis il y a des surprises avec Leicester comme exemple suprême. De plus, une fois le championnat lancé, on a toujours le droit à des rebondissements insensés, inattendus. Ce n’est plus le cas dans les autres championnats européens. En Espagne, le Barça et le Real dominent tout, tout le temps, toujours. L’Atletico Madrid pointe le bout de son nez de temps à autre pour titiller les deux grands frères. En Italie, depuis le retour de la Juventus en Série A, les autres clubs courent derrière la vieille dame et peinent à la rattraper. En Allemagne, on se demande plutôt qui va être deuxième tant le Bayern roule sur ses adversaires. Pour les Munichois, le match le plus dur de l’année doit sans doute être à l’entraînement. J’exagère ? Même pas ! C’est Herr Müller qui l’a dit sur Twitter. Et on parle de la Suisse? Je crois que vous avez compris le système.

Cette suprématie de quelques clubs a aussi une forte influence sur les matchs. Quand on regarde un match du Barça, on ne se demande pas si Neymar and Co vont gagner mais combien ils vont gagner. 4-0, 5-0 ? Chaque week-end, on constate les triplés de Messi, Ronaldo et j’en passe. 2 matchs sur 3 on peut zapper à la mi-temps car le suspense est déjà mort depuis longtemps. On a l’impression de voir un match de FIFA en mettant le mode amateur, celui qui permet au Lausanne-Sport de gagner la Champions League. En Angleterre, chaque match est tendu, chaque match est difficile à gagner. Tous les matchs ou presque sont intéressants. Je me suis surpris à rester devant ma télévision lors d’affiches qui, au premier abord, ne donnent pas envie. Mais je vous assure qu’un Chelsea – Watford peut valoir le détour, tant au niveau du suspense que du spectacle proposé. On gagne souvent une partie dans les dernières minutes. Le « Fergie-time » n’est pas une expression inventée pour rien. Le « Zidane-Time » ce sont les 15 premières minutes, le Real en met 2 et fait tourner. Le spectateur anglais a lui l’occasion chaque week-end de suivre des parties aux scénarios dignes de tragédies grecques.

Mais pourquoi ils perdent alors?

On peut difficilement expliquer les difficultés des clubs anglais dans les compétitions européennes par le manque de budget. De nombreux très gros transferts ont été actés en Angleterre ces dernières années. Je n’ai pas d’explications miracles mais j’ai quelques pistes. Je pense que la difficulté du championnat a son poids. Lorsque tous les week-ends vous devez batailler, vous donner à 100%, la forme est moins bonne. Comme démontré plus haut, les autres clubs peuvent beaucoup plus souvent se permettre de se balader. À 3-0 à la mi-temps, on peut rentrer avec la banane au vestiaire et revenir sur le terrain en mode footing du dimanche. Les cartes sont aussi mieux distribuées. Il n’y a pas tous les meilleurs joueurs du championnat dans 1 ou 2 clubs. Et puis il faut avouer une chose. Les meilleurs joueurs actuels sont dans 3 clubs: Barcelone, Real Madrid et le Bayern Munich. Il suffit de regarder le 11 de l’année pour s’en rendre compte. Ils étaient un temps en Angleterre. Le vent tourne…

Des images qu’on aimerait revoir…

Je pense aussi que le jeu à l’anglaise est particulier. Il offre beaucoup d’espace ce qui permet un beau jeu, ouvert, et des belles actions. Mais c’est aussi une occasion rêvée pour les autres équipes de faire joujou avec la défense adverse. Bayern 10, Arsenal 2, CQFD. Mais en tant que spectateur je préfère voir un match avec des buts, plein d’actions et du suspense quitte à ce que ça soit plus dur en Europe. Et j’espère que c’est un passage à vide et que la routourne va tourner (spéciale dédicace à Francky). Le football anglais n’est pas mort. C’est celui qui me fait le plus vibrer. Et j’espère qu’après avoir lu ce texte, vous n’avez qu’une envie, c’est de suivre ce championnat.

Mots-clefs : ,

Commentaires (4)

  • Avatar

    Anonyme

    |

    Voilà la mauvaise habitue qu’a pris un fan du championnat Anglais.. se justifier. Le championnat Anglais reste et restera un superbe championnat mais pourquoi toujours dénigrer les autres championnats ? Les meilleures équipes du monde ne sont pas dans ce championnat Anglais, ce dernier reste homogène mais il ne faut pas tomber dans l’excès ! Prenons cette année pour exemple qui a vu réellement 2 équipes se battre jusqu’au bout (Tottenham et Chelsea) les 2 équipes qui ont misé sur la stabilité l’été dernier. Sinon pour le reste…
    Le championnat Anglais c’est le changement, l’argent mais faut surtout voir ce que les équipes de seconde zone font avec cette argent ! Acheter des joueurs moyens pour des sommes inacceptables dans les autres championnats il s’agira plutôt de faire jouer un joueur du pays ou un joueur formé au club. Alors oui foot spectaculaire c’est une chose, mais si tu veux vraiment comparer, je ne suis pas sûr qu’un Crystal Palace – Watford est plus intéressant qu’un Moenchengladbach – Wolsburg !

    Reply

  • Avatar

    Anonyme

    |

    Malheureusement très peu de connaissance voir aucune du foot européen. Combien de championnat Européen se jouent dans les dernières journées ?

    – Espagne :dernière journée, le Barcelone perdait 2-0 avant de gagner 4-2
    – Italie : oui, encore la Juventus, mais 4 points de différence
    – France : …
    – …

    – Premier League : 9 points de différence

    Combien de points gagné par le Real après la 90ème ??? avec entre autre Ramos ?

    Donc j’aime la Premier League et pour justifier mon choix le reste c’est de la m…

    Reply

    • Avatar

      Valentin Henin

      |

      Cher Monsieur ou chère Madame,
      J’ai lu votre commentaire avec intérêt. Je suis navré de lire que mon article ne vous a pas plu.

      Je tiens cependant à souligner que, bien que le championnat anglais soit mon préféré, je ne pense pas que les autres championnats européens soient à jeter.
      Cet article avait pour seul but de montrer que malgré les mauvaises performances des clubs anglais en Champions League, la Premier League restait un championnat très attractif.

      De plus, je trouve votre 1er paragraphe très agressif et le fait de décréter que je n’ai aucune connaissance du football européen sur la base de cet article me paraît exagéré.

      Au plaisir de vous revoir sur le site de Carton-Rouge, je vous souhaite une bonne journée.

      Valentin Henin

      Reply

      • Avatar

        Anonyme

        |

        Bonjour,

        Oui, effectivement après avoir relu le début de mon commentaire, j’avoue que c’est agressif, sans argument et totalement inutile.

        Toutes mes excuses.

        Une excellente journée

        Reply

Laisser un commentaire

Commentaires FB